Bannière bouton
Bannière bouton
Bannière bouton

 

QU'EST-CE QUE LE PROJET BURKIN'YAM ?

 

BURKIN'YAM (L'esprit intègre) est le 4ème album d'Alex Pardossi. Enregistré à Ouagadougou - Burkina Faso - avec des musiciens locaux et des instruments traditionnels africains, il est un pont entre deux continents, deux cultures, deux musiques… C'est aussi un album engagé exclusivement dédié à l'Afrique et au reggae, dans lequel ont participé de grands noms de la chanson burkinabè.

 

 

QUELLE EST SON ORIGINE ?

 

Le projet « Burkin’yam » (l'esprit intègre en langue moré) est né en 2010 à la suite d'un voyage personnel d’Alex au Burkina Faso. L'idée de partager des sons et des rythmes afro-reggae avec des musiciens africains naquit tandis qu’il réalisait en France "Libéré" son premier album studio autoproduit.

 

Puis il y eu la rencontre avec une histoire et un destin, à la fois collectif et individuel, celui de Thomas Sankara, leader charismatique du panafricanisme, président atypique au discours exaltant, qui en 1984 baptisa son pays Burkina Faso (terre des hommes intègres) et qui mourut trois ans plus tard sous les balles assassines de ses compagnons de révolution. Il inspira largement le projet et orienta ses thématiques.

 

C’est donc sur les traces d’un rêve, d’un esprit et d’une musique qu’Alex entreprit son deuxième voyage au Faso en janvier 2014 désireux d’aller à la source de son inspiration et de concrétiser sur place son projet musical. Sa rencontre à Ouagadougou avec l’artiste burkinabè Bil Aka Kora fut un pas décisif dans sa réalisation puisqu’elle s’ensuivit d’une proposition de collaboration artistique.

 

Dès lors, le projet grandit, puisant son inspiration dans la poésie africaine (L.S. Senghor), le reggae panafricaniste (Bob Marley, Tiken Jah Fakoly) ou encore l’actualité politique et sociale du pays.

 

C’est en janvier 2015 qu’il atterrit à Ouagadougou pour y enregistrer avec une équipe de musiciens locaux les titres du projet Burkin’yam. L'album sortira en décembre de cette même année.

 

 

Suivez le projet BURKIN'YAM sur